Sélectionnez votre langue

Conseils pour faire le Chemin de Saint-Jacques
Espagne

Conseils pour faire le Chemin de Saint-Jacques

Que ce soit pour des raisons religieuses, sportives, sociales ou simplement pour vivre une expérience unique en lien avec la nature, le Chemin de Saint-Jacques attire des pèlerins du monde entier. Si vous êtes un passionné de randonnée ou si vous aimez le vélo, il est probable que vous ayez déjà envisagé cette aventure plus d’une fois. Civitatis a rassemblé dans ce guide quelques conseils pour faire le Chemin de Saint-Jacques. Nous vous présentons une série d’idées qui pourront vous être utiles aussi bien dans les mois ou les semaines qui précèdent le pèlerinage que pendant le trajet.

Préparation physique préalable

Un homme assis sur un tronc d'arbre, tenant des chaussures de trekking.
Préparation en vue du Chemin de Saint-Jacques.

Il est clair qu’au cours du Chemin de Saint-Jacques, vous passerez pratiquement toute la journée à marcher, quel que soit l’itinéraire choisi. C’est pourquoi il est essentiel d’habituer votre corps à l’activité physique si vous n’avez pas l’habitude de faire du sport ou de marcher souvent.

Il est recommandé d’effectuer des séances de marche de 30 minutes à une heure sans pause, au moins un mois avant de faire le Chemin de Saint-Jacques. Par ailleurs, si vous devez porter de nouvelles chaussures pendant le parcours, l’idéal serait de faire cette préparation avec elles pour qu’elles commencent à se mouler à vos pieds. Un conseil pratique qui vous aidera à prévenir les ampoules.

Quels bagages emporter pour le Chemin de Saint-Jacques

Un sac à dos, un bâton de marche, une croix de Saint-Jacques et des chaussures de sport, près d'une rivière.
Sac à dos, bâton, coquille figurant la croix de Saint-Jacques et chaussures de marche.

L’une des préoccupations habituelles de tous les pèlerins qui abordent le Chemin de Saint-Jacques pour la première fois est de savoir quels bagages emporter. S’il est vrai qu’il existe des services de transfert de sacs à dos entre les différentes étapes, le plus courant est de porter les bagages tout au long de la marche. C’est pourquoi la maxime est la suivante : moins, c’est plus.

N’oubliez pas que vous serez en contact avec la nature et que vous vivrez dans la simplicité, vous aurez donc besoin de peu de vêtements au quotidien. Nous vous conseillons de ne pas porter plus de 7 kilos sur votre dos.

Une paire de sous-vêtements, des chaussettes en coton, un imperméable, une casquette, une polaire, une crème solaire, une crème hydratante, un bâton de marche et des tongs pour reposer vos pieds à la fin de la journée sont quelques-uns des éléments essentiels qui ne doivent pas manquer dans vos bagages pour le Chemin de Saint-Jacques.

Où dormir sur le Chemin de Saint-Jacques ?

Un pèlerin s'approchant d'une auberge portant un sac à dos avec une coquille Saint-Jacques à côté d'un panneau indiquant le Chemin de Saint-Jacques.
Un pèlerin se dirigeant vers une auberge de jeunesse du Chemin de Saint-Jacques.

Une fois le corps habitué à la marche et le sac à dos un peu plus organisé, la question de l’hébergement se pose. Il existe de nombreuses options et toutes présentent des avantages et des inconvénients.

L’un des types d’hébergement les plus fréquentés sont les auberges de jeunesse, c’est-à-dire des logements très bon marché où l’espace, tant les parties communes que les zones de repos, est partagé avec d’autres pèlerins. Il peut s’agir de grands centres sportifs ou de logements typiques avec des chambres mixtes. Certains d’entre eux fonctionnent simplement sur la base d’une politique de dons et d’autres ont un tarif fixe, mais rarement supérieur à 12 euros par nuit.

Une autre option plus confortable consiste à séjourner dans des hôtels, des pensions ou des maisons rurales. Vous disposerez d’une chambre rien pour vous et vos compagnons dans les différents villages où vous terminez chaque étape. Une option qui augmente légèrement le coût de l’expérience, mais qui la rend aussi plus confortable. Tout cela, sans renoncer aux charmes du Chemin de Saint-Jacques et à l’expérience de ce chemin de pèlerinage.

Si vous faites le Chemin de Saint-Jacques pendant les mois d’été, il est conseillé de s’occuper de l’hébergement à l’avance, car nombre d’entre eux peuvent avoir un taux d’occupation maximum, en particulier les auberges de jeunesse.

Différents types d’itinéraires

Le pont typique de Cangas de Onís sur la rivière Sella par une journée partiellement nuageuse.
Cangas de Onís, l’un des villages du Chemin de Saint-Jacques qui passe par Asturias.

Plus de 80 000 kilomètres du Chemin de Saint-Jacques traversent l’Europe, avec pour destination finale la tombe de l’apôtre.

Bien qu’il existe des routes qui longent la côte portugaise ou même des pèlerinages comme le Chemin d’hiver qui relie Le Bierzo à Saint-Jacques-de-Compostelle, le plus connu et le plus populaire est sans aucun doute le Chemin français. Saviez-vous qu’il était déjà populaire au Moyen Âge ? Roncevaux, Jaca, El Burgo Ranero, León ou Ponferrada sont quelques-unes des nombreuses villes qui jalonnent cet itinéraire. Tout dépendra de votre point de départ.

Le Chemin de Saint-Jacques est une activité que vous pouvez faire à votre propre rythme. C’est vous qui déciderez du nombre de jours que vous voulez y consacrer et du nombre de kilomètres que vous voulez effectuer à chaque étape. Il y a ceux qui consacrent 5 jours à marcher exclusivement sur les derniers tronçons depuis Sarria ou ceux qui décident de marcher pendant plus de 20 jours… À vous de choisir ! Le plus courant est de marcher entre 15 et 20 kilomètres par jour, mais, encore une fois, tout dépend de votre rythme et de votre organisation.

Connectez-vous avec la nature et rencontrez des gens pour égayer le Chemin.

Quatre pèlerins avec leurs sacs à dos marchant dans les rues pavées d'un village sur le Chemin de Saint-Jacques.
Parcourez les rues pavées d’un village du Chemin de Saint-Jacques.

Il est possible de faire le Chemin de Saint-Jacques individuellement ou accompagné, car les chemins sont très bien balisés. De plus, en raison de la fréquentation importante du Chemin de Saint-Jacques, vous ne vous sentirez jamais en danger ou seul.

Sur le Chemin, vous rencontrerez des pèlerins de différents coins du monde. Discuter avec des inconnus, même si cela peut paraître choquant à première vue, est quelque chose de très courant sur cet itinéraire. Vous rencontrerez les personnes les plus diverses et vous vous enrichirez en partageant des anecdotes et des expériences. Par ailleurs, le fait de parler fera passer chaque étape beaucoup plus rapidement.

Bien sûr, tout ne sera pas que bavardage. Vous trouverez beaucoup de temps pour vous détendre et profiter de la nature qui caractérise cette route de pèlerinage. Que ce soit en s’asseyant au bord d’un ruisseau ou en méditant au milieu d’une forêt.

Un journal intime pour garder une trace de cette expérience mémorable

Un pèlerin marchant dans les buissons devant une immense mer de nuages et à côté d'un panneau de signalisation en pierre du Chemin de Saint-Jacques.
Le Chemin de Saint-Jacques peut se faire en groupe ou seul.

En plus des souvenirs qui resteront longtemps dans votre mémoire, nous vous suggérons de tenir un journal intime. Vous pourrez noter vos expériences à la fin de chaque journée de marche afin d’avoir l’occasion de les relire à l’avenir.

Que faut-il écrire dans ce journal ? Tout ce que vous pouvez imaginer ! Vous pouvez passer en revue les lieux naturels que vous avez vus, laisser libre cours à vos sentiments, noter les curiosités historiques que vous avez découvertes et écrire le nom des personnes que vous avez rencontrées sur le Chemin de Saint-Jacques. Ce sera un souvenir pour la vie.

Comment obtenir la Compostelle du Chemin de Saint-Jacques ?

Timbres et documents du Chemin de Saint-Jacques avec le certificat du pèlerin.
Timbres sur le certificat du pèlerin du Chemin de Saint-Jacques.

La Compostela est le document qui certifie que vous avez terminé le Chemin de Saint-Jacques. Il s’agit d’une certification qui existait déjà au Xe siècle. Pour l’obtenir, une fois arrivé à Saint-Jacques-de-Compostelle, vous devez vous rendre au Centre international d’accueil des pèlerins, situé dans la vieille ville.

Les conditions d’accréditation sont claires : au moins 100 kilomètres à pied ou à cheval ou 200 kilomètres à vélo sur l’un des itinéraires officiels, se terminant à Saint-Jacques-de-Compostelle. Par ailleurs, l’itinéraire doit avoir été entrepris pour des raisons liées à la foi chrétienne, même s’il ne s’agit que d’une recherche de spiritualité.

Pour certifier les kilomètres parcourus, il existe le certificat du pèlerin, qui est distribuée par les églises et les paroisses et tamponnée par les auberges et autres hébergements du Chemin de Saint-Jacques. Vous devez avoir deux tampons à chaque étape, un au début et un à la fin. Vous aurez ainsi une trace du parcours que vous avez effectué.  

Que faire à Saint Jacques de Compostelle?

Un pèlerin assis sur le banc d'un belvédère en face de la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle.
Un pèlerin sur un belvédère face à la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Arriver à Saint-Jacques-de-Compostelle est une véritable victoire. Vous ressentirez l’émotion du moment et vous pourrez même verser une ou deux larmes. En plus de profiter d’un repos bien mérité, nous vous recommandons de consacrer au moins une journée à la découverte de la capitale de la Galice.

Ne manquez pas de visiter ses nombreuses églises ou encore de goûter à sa riche gastronomie. Vous pourrez également profiter de l’occasion pour explorer l’héritage des meigas galiciennes en participant à un atelier de préparation de queimada.

Plus dans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.