Sélectionnez votre langue

Voyageur Civitatis, voyageur responsable
Général

Voyageur Civitatis, voyageur responsable

Tout au long de l’année 2017, nous avons célébré l’Année internationale du tourisme durable. Chez Civitatis, nous avons rejoint cet engagement en pariant sur des visites guidées et des excursions respectueuses de l’environnement, du patrimoine monumental et des coutumes et traditions locales des destinations où ces activités ont lieu.  Aujourd’hui, nous voulons également vous proposer quelques conseils simples pour rester un voyageur responsable où que vous alliez.

Bien se renseigner avant de voyager

Il est toujours bon de se renseigner sur une destination avant et pendant un voyage : son histoire, ses coutumes et ses conditions de vie sont très intéressantes au moment de préparer une escapade. Au sein des guides de voyage Civitatis, vous trouverez de nombreuses informations pratiques sur les moyens de transport, les horaires d’ouverture des musées et des monuments ainsi que des indications sur les façons de faire des économies en voyage. Une fois arrivé à destination, nous vous recommandons de vous rendre aux offices du tourisme afin de découvrir les activités, les services et les normes locales.

Consulter un plan avant de commencer un itinéraire à vélo
Consulter un plan avant de commencer un itinéraire à vélo

Il est également conseillé de consulter la législation de votre destination, les centres de santé les plus proches et les ambassades ou consulats où vous pouvez recevoir une assistance en cas de besoin.

Voyager avec l’esprit ouvert

Un voyage est également une excellente occasion de découvrir de nouvelles coutumes. Le respect de la diversité culturelle est donc essentiel pour connaître l’histoire, la religion et les conditions sociales de la destination que l’on visite. Une autre approche fortement recommandée est d’engager une conversation avec la population locale dans sa propre langue, l’échange d’idées avec des cultures différentes est toujours très enrichissant !

Village Yryapú à Puerto Iguazú
Village Yryapú à Puerto Iguazú (Argentine)

Par exemple, une excursion au village de Yryapú, à Puerto Iguazú (Argentine), vous permettrait de découvrir le mode de vie des aborigènes qui y vivent et d’être un voyageur responsable en respectant les coutumes et l’environnement sur place.

Respecter le patrimoine culturel

Il est très important de préserver le patrimoine monumental des lieux que l’on visite. Les sites archéologiques, les ruines, les musées, les temples religieux ou les constructions historiques témoignent du passage du temps au cours des siècles. Afin de préserver ces vestiges de l’histoire pour les générations futures, nous devons prendre soin des monuments et des sites touristiques en respectant des règles telles que : ne pas prendre de photos avec flash, ne pas toucher les objets exposés, ne pas écrire sur les murs, etc.

Temples d’Ayutthaya
Temples d’Ayutthaya

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) répertorie dans le monde entier les lieux qui, en raison de leur patrimoine exceptionnel, sont dignes d’appartenir à la catégorie du patrimoine mondial. Si vous vous rendez, par exemple, en Thaïlande et restez à Bangkok, vous pouvez profiter d’une activité chaudement recommandée : une excursion à Ayutthaya avec croisière sur le fleuve Chao Phraya. Ses temples anciens sont inscrits sur la liste très sélective de l’UNESCO.

Protéger l’environnement

Lorsque l’on se rend dans un espace naturel, il est nécessaire de minimiser son empreinte carbone en recyclant les déchets produits par l’homme. Il est alors important d’essayer de collecter vos déchets et autres éléments qui pourraient nuire à l’écosystème. La faune et la flore sont très sensibles à l’action des êtres humains. Pour cette raison, il est impératif d’essayer de suivre les chemins indiqués, sans dévier des itinéraires qui ont été tracés, ainsi que d’éviter de faire des feux ou des barbecues qui pourraient provoquer des incendies. Comment respecter l’environnement dans les destinations urbaines ? Dans les villes, il est également possible de préserver la nature en présentant vos réservations Civitatis au format électronique (sans imprimer le bon) ou en demandant aux hôtels de ne changer vos serviettes que lorsque vous en avez besoin.

Visite à vélo dans Amsterdam
Visite à vélo dans Amsterdam

Les destinations urbaines sont également une parfaite opportunité pour les activités touristiques en matière de transport écologique. Citons par exemple la visite à vélo d’Amsterdam, la balade en vélo dans Paris ou la balade en segway dans la Rome antique.

Soutenir l’économie locale

L’artisanat traditionnel est souvent un moyen de subsistance important pour la population autochtone. Acheter des articles contrefaits ou interdits, cause préjudice aux commerçants qui proposent des produits originaux respectueux de la loi. Ainsi, la gastronomie et le commerce locaux permettent non seulement d’engager un contact authentique avec les habitants, mais contribuent également à réactiver l’économie locale.

Villa de Teror, à Grande Canarie
Villa de Teror, à Grande Canarie

Si vous vous rendez, par exemple, sur la belle île de Grande Canarie, vous pouvez faire la visite autour des marchés de Teror et San Mateo, des villages canariens pittoresques où vous trouverez des produits artisanaux locaux, fabriqués au sein de l’archipel.

Veiller aux Droits de l’Homme

Si, au cours de votre voyage, vous observez des épisodes d’exploitation de travailleurs, d’abus ou de mauvais traitements, il ne faut surtout pas hésiter à signaler les actes illégaux, surtout s’ils concernent des mineurs ou des personnes particulièrement vulnérables. Être un voyageur responsable n’implique pas seulement de veiller au bon développement de l’environnement, mais aussi au bien-être de chaque être humain.

Respecter les règles

Un voyage est l’occasion rêvée de profiter de grands moments de loisir, mais il faut toujours respecter fidèlement les normes légales de chaque pays. Le trafic de drogue, d’armes ou de biens culturels sont des crimes très graves auxquels nous devons tous contribuer à éradiquer.

Partager son expérience

En partageant honnêtement vos expériences de voyage sur les réseaux sociaux, les blogs, les pages spécialisées, etc., vous aiderez d’autres touristes à mieux planifier leur séjour. Rien ne vaudra jamais un témoignage de première main afin de vous mettre en garde ou au contraire de vous faire découvrir l’une des merveilles qu’a à offrir notre planète Terre.

Selfie à Copenhague
Selfie à Copenhague

En suivant tous ces conseils simples, basés sur le Code mondial d’éthique de l’OMT, vous deviendrez un voyageur véritablement responsable.

Plus dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *